Le Crowdfunding au service d’un pays ?

Ça n’est pas un scoop, je suis fan du crowdfunding. Je le répète presque à chaque article, c’est une véritable alternative de financement collaborative, quand les banques et les institutions financières ne veulent/peuvent pas suivre.

Le crowdfunding, ça peut servir à tout, et à tous : une entreprise, une association, un particulier, un groupe/collectif, et maintenant, un pays !

Un pays ?

zdyazjqtvvvpdp8felcx

La Grèce et son nouveau gouvernement sont actuellement en conflit avec les principaux acteurs de l’Europe et ne veut pas régler une dette qu’elle estime illégitime. À tort ou à raison, chacun son point de vue.

« Fatigué de voir la crise grecque tourner en rond », un anglais du nom de Thom Feeney a lancé une campagne de crowdfunding en don, avec comme objectif la somme de 1,6 milliard d’euros.

Quelles contreparties pour cette campagne ?

Une carte postale d’Alexis Tsipras pour 3€, une salade grecque pour 6€, une bouteille de vin pour 25€, des vacances en grèce pour 5000 €, et beaucoup de gratitude pour 1 million d’€ !

Les motivations de ce jeune anglais à créer une campagne de crowdfunding pour sauver la grèce sont claires : « Le crowdfunding est une vraie solution, il suffit simplement de la mettre en place. J’en ai marre de voir cette crise grecque tourner en rond, et de voir tous ces politiciens qui tergiversent. Tout cela affecte le peuple grec »

Ça fonctionne ?

Contrairement à ce que peuvent penser les sceptiques, oui ! ça fonctionne ! et c’est même pour le moment un véritable succès.

Au 30 juin à 14h, la campagne avait déjà recueilli 75 000 euros. Hier, au 1er Juillet, c’est 638 000 euros qui étaient récoltés, et aujourd’hui, à 10h, nous en sommes à 1, 295 825 €

Est-ce que la somme sera atteinte ?

On ne peut pas le prédire, et il reste 5 jours à la campagne pour réussir. Mais ce que l’on retient de cette initiative, c’est d’abord que le crowdfunding se passe bien des conventions politiques et de ses représentants, et qu’il existe un véritable attrait pour l’Europe sociale, et les peuples européens. La solidarité européenne existerait-elle vraiment ? On a envie d’y croire.

1,6 milliard, c’est beaucoup. Mais si l’on divise par le nombre d’Européens, à titre indicatif bien sûr, cela revient à 3€ par personne.

3 euros, c’est une bouteille d’eau dans un distributeur, c’est une coupe de fruits chez monoprix, ou une bière au Hide out. Bref, c’est pas grand chose 😉

Alors, on participe ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s